Votre sortie

La maternité de Necker vous accompagne dans le respect de votre projet de naissance avec toute la sécurité d’une maternité de niveau III.

Obstétrique-maternité, chirurgie médecine et imagerie foetales

Votre sortie

Lors de votre sortie, si vous avez indiqué une adresse e-mail au moment de la constitution de votre dossier administratif, vous recevrez un questionnaire de satisfaction par e-mail que nous vous invitons à compléter. Vos remarques et commentaires contribuent à l’amélioration de la qualité de la prise en charge.

Vous pouvez également consulter cette page si vous avez des questions ou remarques.

Notre équipe est là pour vous aider dans les premiers jours après votre accouchement et pour préparer au mieux votre retour au domicile.

Votre sortie sera organisée et validée avec la sage-femme qui vous remettra votre bulletin de présence avant votre départ.

C’est celui-ci que vous enverrez à la sécurité sociale et votre mutuelle avec lesactes de naissance de votre bébé.
Votre chambre doit être libérée avant 10h00 sauf raisons médicales.
Pensez à prévenir la personne qui vient vous chercher d’être présente au plus tard à 9h45.

Le retour au domicile :

Conseils Pour les mamans…

Vous avez besoin de repos…

Physiquement, votre corps doit se remettre du temps de la grossesse et des conséquences de l’accouchement.
D’autre part la découverte d’un nouveau rythme basé sur les besoins et demandes de votre enfant, de jour comme de nuit, vous impose des temps de repos fractionnés, en même temps que lui.
N’hésitez pas, le repos allongé est indispensable pour votre récupération.
N’hésitez pas à accepter l’aide de vos proches.
N’hésitez pas à ne faire que ce qui est essentiel…le reste attendra !

Vos saignements et le retour de couches

Après l’accouchement, les pertes de sang (lochies) peuvent durer 3 semaines environ mais leur quantité doit diminuer progressivement.
Préférez les douches et l’usage des protections périodiques pendant cette période.
Si ces pertes vous paraissent anormales (pertes odorantes, plus abondantes ou douloureuses…), n’hésitez pas à consulter.
Le retour de couches correspond aux premières règles après la naissance et survient 6 à 8 semaines après celle-ci.
Il peut être décalé si vous allaitez.
Parfois, aux alentours du 15ème jour après l’accouchement, un saignement ponctuel réapparait sans gravité. C’est le « petit retour de couches ».

Sexualité et contraception

Une ovulation est possible dès le premier cycle, soit quelques jours avant le retour de couches… sans méthode contraceptive, une nouvelle grossesse peut être envisagée.
Si tel n’est pas votre souhait une contraception vous sera proposée avant votre sortie.
Les premiers rapports sexuels se feront au moment où vous vous sentirez prête physiquement et psychologiquement.
Ce moment appartient à chaque couple.
Sur le plan médical, nous vous invitons à attendre la cicatrisation complète du périnée et la fin des saignements post nataux.

C’est quoi le baby blues

Être à la fois émerveillée par son bébé et sentir les larmes monter aux yeux sans raison apparente… Se sentir impuissante, parfois triste alors que vos désirs semblent comblés… Une certaine labilité de votre humeur… C’est le fameux baby-blues. S’il est fréquent, il mérite quand même l’attention et l’écoute de vos proches ou des professionnels.
Cette période doit être limitée dans le temps.
Si elle s’accompagne de troubles du sommeil, d’un manque d’appétit, d’angoisses plus marquées (comme la peur de ne pas être à la hauteur, l’inquiétude devant cette nouvelle vie) et qu’elle se prolonge il peut s’agir d’une dépression du post partum. Dans ces situations, une aide psychologique est nécessaire.

Visite post natale et rééducation périnéale

Une visite avec votre sage-femme ou votre médecin est prévue 6 à 8 semaines après votre accouchement. C’est l’occasion de faire un bilan gynécologique après l’accouchement mais aussi de parler de votre vécu, de votre intimité (confort pendant les rapports sexuel, fuites urinaires ou de gazs…), et de programmer la rééducation du périnée.

La rééducation périnéale se fait auprès d’une sage-femme ou d’un kinésithérapeute. Elle est importante car la grossesse et l’accouchement ont fragilisé les muscles qui soutiennent vos organes pelviens et abdominaux.
C’est pourquoi il n’est pas recommandé de reprendre une activité sportive trop tôt après votre accouchement.

Chaque mouvement entraine une contraction abdominale et donc une pression sur le périnée.
Pour le préserver :

  • J’évite de porter des charges lourdes ainsi que les enfants plus agés.
  • J’évite la station debout prolongée.
  • J’évite la course à pieds ou les sports violents.
  • Je peux contracter mon périnée avec la respiration (j’expire en serrant le périnée et le ventre puis j’inspire en relâchant). Je peux intégrer le verrouillage périnéal dans les mouvements quotidiens.

Le retour de votre Bébé…

Vous voilà parents !

Ne vous inquiétez pas si vous vous sentez un peu perdus face à votre bébé. Il faut un peu de temps pour se rencontrer, se connaitre et se comprendre…
Votre meilleur guide sera votre enfant, laissez-vous guider !

Comprendre son éveil, ses pleurs…

Il est important de comprendre que la naissance n’est qu’une transition. In utero votre enfant a développé un vrai « bagage sensoriel » fait de bercements, d’odeurs, de goûts, de sons, de succions. Déjà il avait un rythme d’éveil et de sommeil bien à lui.
À la naissance, votre bébé a besoin de retrouver des perceptions proches de celles qu’il connaissait. Le porter, lui parler, le bercer, le laisser en peau à peau et lui proposer de téter s’il en a envie est sans nul doute ce dont il a le plus besoin.

Mais alors pourquoi pleure-t-il ?

Le pleur est son moyen d’expression normal et attendu. Ce n’est ni une souffrance, ni un caprice, il a juste besoin de vous sentir près de vous. Il existe de grandes variabilités dans l’intensité et la fréquence des pleurs, mais la période du soir ou du début de nuit est souvent une période plutôt agitée, sans explications ni problèmes particuliers !
Il est important de répondre à la demande de votre enfant à tour de rôle si cela est possible car il est vrai que si les pleurs sont normaux, ils peuvent néanmoins vous épuiser émotionnellement et physiquement.

Sommeil

Chaque enfant a ses propres rythmes de sommeil qu’il faut respecter autant que possible. En moyenne, un nouveau-né peut dormir 16h/24 en alternant des périodes de sommeil calme ou agité et de périodes d’éveil calme ou agité de jour comme de nuit pendant plusieurs semaines.

À la maison, votre enfant dormira en sécurité si vous le couchez :

  • Sur le dos, sur  un matelas ferme et plat adapté au cadre du lit.
  • Sans jouets en pelouche, oreillers ou couvertures autour de lui.
  • Dans une pièce chauffée entre 18°C et 20°C, aérée chaque jour.
  • Les bordures de protection dans le lit de bébé peuvent gêner la circulation d’air autour de son visage.

Il est important d’éliminer tout tabagisme passif pour l’enfant.

Par contre, lorsque le bébé ne dort pas et qu’il est sous surveillance, il a besoin d’être sur le ventre pour de courtes périodes. Cela favorise son développement et évite la formation de zones plates sur la partie arrière de la tête.
Si votre bébé est capable de se retourner sur le ventre tout seul, il n’est pas nécessaire de le forcer à dormir sur le dos.

Balades et sorties

Les promenades sont toujours les bienvenues. Vous pouvez sortir tous les jours avec votre bébé, dès la sortie de maternité.
Il est cependant conseillé d’éviter les températures très froides ou caniculaires ainsi que les lieux très fréquentés (espaces commerciaux, transports en commun…)

Votre médecin
Votre sage-femme
Centre Protection Maternelle et Infantile
Urgence maternité : 01 44 38 17 05
Urgence pédiatrique : 15
SOS ALLAITEMENT : Numéro vert 0800 400 412
(En semaine de 19h00 à 22h00 et le WE et jours fériés de 10h00 à 20h00)